CONCOURS PRIX D’EUROPE

UNE INITIATIVE DE L'ACADÉMIE DE MUSIQUE DU QUÉBEC DEPUIS 1911

Depuis 1911, l'Académie de musique du Québec organise un concours annuel en vue de l'attribution d'une bourse d'études, le Prix d'Europe, et de maintes autres bourses d’une valeur totale de plus de 50 000 $. Ce concours a pour but d'encourager de jeunes musiciens à perfectionner leur art et de permettre au gagnant du Prix d'Europe de poursuivre ses études à l'extérieur du Québec.

 

Grâce à l’appui de nombreux commanditaires prestigieux, ce concours soutient les chanteurs et les instrumentistes de 18 à 30 ans, ainsi que les compositeurs de 18 à 35 ans. La bourse du Prix d'Europe, d'une valeur de 25 000 $ est accordée au finaliste qui obtient le plus grand nombre de points. De plus, plusieurs prix spéciaux sont remis aux finalistes de chaque catégorie (chant, claviers, cordes, vents/percussions). Depuis 2009 et à tous les deux ans, le concours offre aussi aux jeunes compositeurs le Prix de composition Fernand-Lindsay, une bourse de 10 000 $ offerte par la Fondation Père Lindsay.

 

Le Prix d'Europe occupe, dans les annales de notre histoire musicale, une place particulière et privilégiée : certains des meilleurs instrumentistes, chanteurs et compositeurs d'ici ont pu, grâce à cette récompense, bénéficier à l'étranger de l'enseignement des plus grands pédagogues du monde et d'un environnement culturel nouveau, enrichissant et inspirant. Le Prix d'Europe a favorisé, pour tous les lauréats et lauréates, l'essor de leur carrière qui demeure à jamais partie intégrante de notre riche culture.

du Concours Prix d’Europe 2021 | 109e édition

 

Les auditions des demi-finales et finales auront du 6 au 11 juin 2021

à la Chapelle historique du Bon-Pasteur

 

Les membres du jury

 

Marie-Danielle Parent, soprano, Prix d’Europe 1980

Gagnante du Prix d’Europe en 1980, la soprano Marie-Danielle Parent s’est illustrée dans tous les répertoires du chant classique.

En concert, elle a chanté à maintes reprises avec l'Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain ainsi qu’avec les orchestres symphoniques de Québec, de Vancouver, l'orchestre du Centre National des Arts d'Ottawa et Esprit Orchestra de Toronto. Elle a donné de nombreux récitals qui furent enregistrés tant à la radio qu’à la télévision de Radio-Canada et elle a participé à plusieurs productions des Grands Ballets Canadiens.

 Ses qualités vocales et dramatiques lui ont valu plusieurs rôles à l’Opéra de Montréal, à l’Opéra de Québec, à l’Opera Piccola de Victoria de même qu’avec l'ensemble I Musici de Montréal et l'Orchestre de chambre McGill.

Excellente interprète du répertoire contemporain, elle a beaucoup chanté à la Société de Musique Contemporaine du Québec et elle a créé et enregistré sur disques plusieurs œuvres de nos compositeurs dont “Lonely Child” de Claude Vivier, “Clere Vénus” de Denis Gougeon, le “Quatuor no 7” avec soprano de Murray Schafer ainsi que des œuvres de Gilles Tremblay, John Rea, José Evangelista.

Soliste appréciée, Marie-Danielle Parent a chanté aux Festivals internationaux de Lanaudière, de Victoria, de Vancouver, de Montepulciano, de Royaumont et d’Amsterdam. Elle a aussi chanté avec l’Ensemble de l’Itinéraire de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France et l’Orchestre de la Radio de Cologne.

Marie-Danielle Parent a été juge au concours de l’OSM, au concours de musique du Canada, au concours National de Musique Eckhart-Gramatté, au concours d’Interprétation du Nouveau Théâtre Musical ainsi qu’au concours du Prix d’Europe.

Elle a enseigné le chant à l'Université Laval de Québec, à l’Université du Québec à Montréal et à l’École de Musique Vincent-d’Indy.

 

Johanne Perron, violoncelliste, Prix d’Europe 1982

Artiste de carrière internationale, la violoncelliste Johanne Perron s’est présentée avec orchestre et en récital au Canada, Brésil, les États-Unis, Mexico ainsi qu’en Europe. Elle poursuit présentement une carrière de soliste, chambriste et de pédagogue. Elle a été entendue à plusieurs reprises à la radio et à la télévision au Canada et au WQXR de New York. Elle a également été gagnante et finaliste de plusieurs concours.

Originaire de Chicoutimi, elle remporte le premier prix en violoncelle et en musique de chambre au Conservatoire de Québec avec Pierre Morin. Boursière du Conseil des Arts du Canada elle poursuit ses études avec Aldo Parisot à Yale où elle reçoit une maîtrise en musique. Elle remporte le Prix d’Europe en 1984.  Elle a participé à des classes de Maître avec les artistes Janos Starker à Banff, Canada, Pierre Fournier à Genève et Paul Tortelier en Californie. Elle a aussi suivi des cours de perfectionnement avec Leonard Rose au Julliard School of Music à New York.  Ses concerts l’ont amenée au Portugal, en Suisse, en Italie, au Brésil, et dans plus de vingt états américains ainsi que dans plusieurs provinces du Canada où elle a toujours été bien accueillie par le public.  Elle a été soliste avec orchestre sous la direction de Charles Dutoit, Franz–Paul Decker, Arthur Weisberg, Otto Werner Muller et l’assistant de l’orchestre Philharmonique d’Israël, Zeev Doorman. Critique de la revue Musical America l’a décrit comme “une artiste aux dimensions musicales extraordinaires joignant une intensité importante et une profonde sérénité intérieure”.  Gilles Potvin du Devoir écrit “sa sonorité est constamment belle et d’un fluide généreux. Ce qui frappe davantage chez elle, ce sont ses dons de musicienne, qui lui permettent de phraser avec sensibilité et élégance”.

Grande pédagogue, Johanne Perron a été professeur au Lynn University (jadis HARID Conservatory) à Boca Raton en Floride depuis 1991. Johanne Perron a aussi été professeur à L’Université de Greensboro en Caroline du Nord, au Eastern Music Festival et a présenté des Cours de Maître dans plusieurs états aux États-Unis.   Mme Perron a été professeure pendant plusieurs années au Festival International du Domaine Forget.

Après une carrière de 20 ans en tant que chambriste et professeure aux États-Unis, Mme Perron est retournée au Québec comme professeure agrégée de violoncelle à l’Université de Montréal. Plusieurs fois artiste invitée au Mount-Royal University en Alberta pour des classes de Maître. Maintenant résidente de la Colombie Britannique Mme Perron enseigne à l’Université de Calgary ainsi qu’en privé.  Le but de son enseignement est de transmettre aux jeunes musiciens aspirants la passion de l’art et le moyen de le communiquer. Ses trois filles qui ont à leur tour adopté l’art de la musique témoignent de cette passion qu’elle transmet.

Mme Perron joue sur un violoncelle du luthier Italien, Grancino, un instrument de 1705 ainsi qu’un violoncelle moderne du luthier Richard Compartino. Pour plus d’information voir le site web:  www.johanneperron.com

 

Michel Duchesneau, musicologue et hautboïste

Professeur à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, et directeur de l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique (OICRM), Michel Duchesneau est musicologue et hautboïste. Il est l’auteur de nombreux travaux sur la musique française de la première moitié du XXe siècle. Rédacteur en chef de la revue Circuit, musiques contemporaines de 2000 à 2006, son intérêt pour l’étude des courants musicaux d’avant-garde l’a mené à publier sur la création musicale québécoise et sa réception.  Outre ses activités de musicologue, Michel Duchesneau s’intéresse à la gestion dans le domaine des arts et à la médiation de la musique. Il a été, entre autres, directeur général de la Société de musique contemporaine du Québec de 1997 à 2002.

 




Michel Franck, pianiste,
Prix d’Europe 1977

Diplômé de la prestigieuse « Juilliard School » de New York où il a travaillé auprès de l’illustre pédagogue Adèle Marcus de 1977 à 1981, le pianiste Michel Franck a eu également le rare privilège d’étudier l’interprétation de la musique de J.S. Bach au piano avec Rosalyn Türeck au cours de l’été 1978.

Boursier du Conseil des Arts du Canada à maintes reprises, il remporte en 1977 le Prix d’Europe alors qu’il n’a que 19 ans.

En tant que soliste, chambriste et accompagnateur, Michel Franck s’est fait entendre dans les principales villes canadiennes, américaines, françaises et russes.  Depuis 1975, les auditeurs de la chaîne culturelle de Radio-Canada ont pu apprécier son talent musical et artistique lors de nombreux récitals, concerts et enregistrements diffusés ici et occasionnellement retransmis à l’étranger.

Pédagogue recherché, il est régulièrement invité à donner des cours d’interprétation, à animer des ateliers sur la pédagogie du piano et à participer à divers jurys de concours.  Plusieurs de ses élèves ont obtenu des prix et bourses et œuvrent aujourd’hui avec brio sur la scène musicale nationale et internationale.

Michel Franck a été professeur de piano et accompagnateur au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy pendant 36 ans. À l’été 2017, il quitte l’enseignement pour se consacrer désormais entièrement à sa carrière de pianiste.

En compagnie de sa partenaire violoniste Hibiki Kobayashi, le duo « Kobayashi-Franck » présentera l’intégrale des œuvres pour violon et piano de Beethoven en 4 récitals à la Salle Henri-Gagnon de l’Université Laval et à la Chapelle Historique du Bon Pasteur de Montréal à l’automne 2021.

 

Louis Lavigueur, chef d’orchestre et chef de chœur, C.Q.

Louis Lavigueur, C.Q. est le chef attitré et directeur musical de l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal depuis 1986. Lauréat du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon (France), il est également le fondateur et chef attitré de  Sinfonia de Montréal et a été chef d’orchestre en résidence à de la Faculté de Musique de l’Université McGill. L’un des rares chefs à connaître et à former aussi bien les chœurs que les orchestres, il dirige le Chœur classique de Montréal, le Chœur polyphonique de Montréal et l’Ensemble vocal Polymnie de Longueuil.

Pédagogue recherché, Louis Lavigueur a enseigné aux universités Laval, McGill et Montréal, à l’école secondaire Pierre-Laporte et au Conservatoire de musique de Montréal où il a dirigé orchestres, et chœurs en plus d’enseigner la direction  pendant 36 ans.

En tant que chef invité, il a dirigé plusieurs orchestres et chœurs au Canada, en France, en Suisse, en République tchèque et en Roumanie , en tournée avec l’OSJM, en Grèce, France, Allemagne, Belgique, Chine et aux Etats-Unis et en Russie avec le Chœur Classique de Montréal. Avec l’OSJM il a participé aux Eurochestries de 2003 en France, de 2010 à Québec et de 2018 à Jonzac en tant que chef invité et directeur artistique du Festival.

La Presse et Radio-Canada ont souligné la carrière impressionnante du maestro en tant que musicien, chef d’orchestre et pédagogue en le nommant « Personnalité de la semaine » le 7 mars 2011. En mai 2011, il a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec, la plus prestigieuse des distinctions honorifiques du Québec, décernée annuellement à des femmes et à des hommes d’exception qui se sont illustrés dans l’une ou l’autre des sphères d’activité de la société québécoise.

Le 17 mai 2016, il a reçu la médaille « Gloire de l’Escolle » en tant que récipiendaire du Prix Grands Diplômés 2016 de l’Université Laval, à Québec.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACADÉMIE

DE MUSIQUE

DU QUÉBEC

 

5 Lakeside,

Montréal, Québec H9C 1H6

Tél : 514.528.1961

prixdeurope@videotron.ca

© Académie de musique du Québec, 2014. Tous droits réservés. Design graphique : Steve Louis – Studio Lézard inc., Montréal

Rejoignez-nous sur Facebook